Monsieur Bleu – Paris

Klein d’oeil.
Situé dans la nouvelle aile ouest du Palais de Tokyo, aux abords des quais et face à la Tour Eiffel, Monsieur Bleu est une belle brasserie cosmopolite et iconoclaste, inspirée par l’avant-garde et la folie créatrice d’Yves Klein.



Located in the new west wing of Palais de Tokyo [Tokyo Palace, the contemporary art centre], just off the quays of the Seine and facing the Eiffel Tower, Monsieur Bleu is a beautiful cosmopolitan and iconoclastic brasserie, inspired by the avant-garde design and the creator madness of Yves Klein.






Imaginé par le jeune architecte parisien Joseph Dirand, Monsieur Bleu n’offre pas seulement une des plus belles terrasses de la capitale, avec vue imprenable sur la Tour Eiffel. La brasserie du centre d’art contemporain de l’avenue du Président-Wilson dévoile en effet un espace absolument unique à Paris, tant par ses volumes que sa décoration aux inspirations années 30. Reprenant l’architecture originelle du lieu tout en la magnifiant et la remettant au goût du jour, l’entrée se fait par une immense paroi en verre qui s’élève sur toute la hauteur du bâtiment en courbe. À l’intérieur, on est alors confronté à un volume atypique avec une hauteur de plafond de neuf mètres, hauteur qui pourrait se révéler aussi exceptionnelle que rédhibitoire pour une brasserie dont on attend avant tout chaleur et convivialité. Pour éviter cet écueil, Joseph Dirand a redécoupé entièrement l’espace, installant au cœur, la salle principale, centre névralgique où plusieurs fonctions cohabitent, le bar et les deux alcôves encadrées de marbre étant traités de manière plus sombre pour atténuer encore le côté monumental. À l’étage, la mezzanine offre une séquence différente, fumoir avec murs de brique, éléments peints en noir et mobilier vintage. Déclinée dans des tonalités claires et bleu/vert, la décoration s’inspire volontiers du style originel du bâtiment datant des années 30, associant matériaux nobles – marbres veinés verts et noirs et bois cérusés blancs – tonalités étain – sur les murs et le bar métallisés – et dégradés de vert pour les velours confortables et chaleureux. Ici, le sur mesure côtoie le vintage, les fauteuils chinés, les chaises années 50 signées Eero Saarinen ou les faïences Lalique d’origine. Ici, Joseph Dirand joue sur la perception, crée des tensions, des jeux d’illusions dans une variation intelligente autour de l’identité de l’espace, les sensations qu’ils fait naître chez le visiteur, et sa mise en lumière. Pour créer une atmosphère chaude et enveloppante le soir et structurer l’espace intérieur, il a ainsi demandé à Ozone de rééditer spécialement pour le lieu, sept magnifiques lustres signés Michel Boyer, un architecte d’intérieur et designer décédé il y a 3 ans, créateur de meubles emblématiques dans les années 70 et décorateur notamment de l’ambassade de France à Brasilia.


Imagined by the young Parisian architect, Joseph Dirand, Monsieur Bleu brasserie in the contemporary art centre, Avenue du Président Wilson, not only offers one of the most beautiful terraces of the Capital with an unspoilt view of the Eiffel Tower, but also reveals an absolutely unique venue in Paris, not only in terms of its volumes, but also of its 1930’s decor. Using the original architecture of the place, then embellishing and adapting it to current trends, the entrance brandishes an immense curved glass screen to the height of the building. Inside, we are confronted with an atypique volume, the ceiling elevating nine metres above, a height considered as exceptional as it could be damaging for a brasserie where warmth and conviviality are expected. So to overcome this handicap, Joseph Dirand segmented the whole area, setting up the main room in the centre, the true heart and soul of the venue where several activities converge, with the bar and two alcoves and their marble surround giving a more sober decor, serving to tone down the monumental sensation. Upstairs, the mezzanine offers a different sequence: a smoking room with brick walls, black-painted elements and vintage furniture. Illustrated in a variety of light and blue/green shades, the decor readily takes inspiration from the original style of the 1930’s building, combining noble materials: green and black-veined marble and white-leaded wood, pewter shades (on the walls and the metallic bar) and a gradation of greens for the comfortable and warm velvets. Here, the made-to-measure rubs shoulders with the vintage, the mottled chairs, the Eero Saarinen 1950’s chairs or the original Lalique earthenware. Hence, Joseph Dirand plays on perception, created by tensions and by playing on illusions using an intelligent variation around the identity of space, the sensations aroused in the visitor and the lighting effect. In order to create a warm and cosy atmosphere in the evening and to add structure to the inside, he thus requested Ozone to especially recreate seven magnificent hanging lamps for the venue, signed Michel Boyer, who passed away 3 years ago, an interior designer known as creator of emblematic furniture in the 1970’s and notably as decorator of the French Embassy in Brasilia.
http://monsieurbleu.com
Retrouvez l’article complet dans le magazine Artravel 51.

Texte :   - Photos :   

 

One Response to “Monsieur Bleu – Paris”

  1. […] AR Travel […]

artravel-hotels